Logo Télé-Québec

Tezo

Salut!

Pour participer, tu dois t'inscrire

Histoire à relais

Viens inventer une histoire avec moi!

Moi, j’aime beaucoup inventer des histoires, mais cette fois-ci, j’aimerais qu’on en écrive une tous ensemble. C’est super facile! Je vais débuter l'histoire avec une phrase. Ensuite, on va y ajouter une nouvelle phrase jusqu’à créer une histoire complète! Tu as jusqu’au mercredi pour remplir le formulaire en y suggérant une phase qui fera avancer notre récit. Chaque semaine, les trois meilleures phrases qui m’auront été envoyées vont passer au vote des autres internautes et le dimanche, la phrase gagnante va être ajoutée à l’histoire! J’ai déjà hâte de vous lire!

L'histoire est maintenant complétée !

J’ai entendu un drôle de bruit qui venait du fond du garage, j’ai tassé quelques boîtes, puis tout à coup...

une espèce de boule de poil rose et verte kaki pleine de piquants s'est mise à rouler partout dans la pièce en faisant des gros trous part terre. On entendait même de gros BOOM BOOM!!! La chose s'arrêta devant moi avec ses yeux énormes...

J'ai reculé d'un air pas trop sûr! Et la boule avançait! Plus je reculais, plus elle s'avançait! J'ai donc arrêté de reculer! Puis tout à coup, la boule (que j'ai décidé de surnommer « Éliote » !) m'a parlé et elle m'a dit « bonjourrrr ! » en roulant ses « R » comme ça s'peut pas!!!

À mon tour je lui ai dit bonjour. Puis elle m'a répondu : « Je viens de la planète marrrs. Et toi? » Je lui ai dit que je suis née ici même. (Sur la planète Terre.) Tout à coup mon père m' appela : « Annie vient le dîner est prêt. » J'ai pris Éliote avec deux grosses serviettes (pour ne pas me faire piquer) et je l’ai emmené dans ma chambre sans rien dire à mes parents.

Quand je suis revenue, il n'était plus là. Éliote était parti. Je me suis dit qu'il allait sûrement revenir, un jour ou l'autre, mais...

2 années passèrent. Il ne me reste qu'un vague souvenir d’Éliote. C’est comme si c’était un rêve, comme si ça n'avait jamais vraiment existé. Mais aujourd'hui, en faisant le ménage du garage avec mon père, j’ai aperçu une boule verte et jaune. Pourtant, la première fois que j'ai vu Éliote, elle était rose et verte...

Peut-être que sa couleur a changée en vieillissant, ça arrive avec les cheveux des humains. Je me suis approchée et oui, j'ai reconnu ses yeux, c'est Eliote!

"Rrrrrrebonjourrr, Annie!", m'a dit Éliote en me voyant. "Ça fait longtemps qu'on ne s'est pas vus...", ai-je répondu. "Ça fait deux ans, même!" Tout à coup, Éliote s'est mis à tousser, tousser et tousser sans s'arrêter...

Ça va Éliote??? Éliote arrêta une minute pour me dire qu'il avait urgemment besoin de moi pour récupérer les trois éléments vitaux à sa survie. Il ma raconté que son espèce, les KOKOARA vivent depuis deux-mille ans et que…

c'est sa dernière année avant sa mort, mais elle pourrait survivre à cinq autres années si on récupère les choses suivantes. Premièrement, il faut une carotte mauve qui est sur mars. Deuxièmement, un papillon multicolore aussi sur mars et enfin une tomate verte sur terre. Éliote m'a dit qu'il a tout fait sauf pour les tomates. Je lui ai dit que ça sera facile, car j'ai des tomates pas fraiches dans mon jardin. Alors on va dans notre jardin et je remarque que...

...les tomates ont toutes mûries! Alors je me suis rappelé que mon meilleur ami, Mattéo, avait lui aussi des tomates vertes chez lui. Je m'y suis précipitée (en laissant Éliote derrière moi, car sinon, on aurait peur de lui). Heureusement qu'il habite à deux coins de chez moi! Rendue chez lui, j'ai sonné et...

la mère de Mattéo viens me répondre. Je lui explique que j'ai besoin de tomates vertes pour un expérience scientifique, même si je suis nul en maths. Mais ça, elle ne le sait pas. Elle me donne quelques tomates et...

…j’en donne une à Éliote qui l’avale tout rond. Il se met alors à changer de couleur et redevenir rose et vert comme la première fois que je l’ai vu. Il s’approche de moi et tout à coup, tous ses piquants se transforment en plumes et il me fait un doux câlin. « Maintenant, je peux retourner chez les miens, les KOKOARA et vivre encore quelques années, et… c’est grâce à toi. Adieu Annie. Je ne t’oublierrrrai jamais. »

Bravo à Mandinette
qui a écrit la phrase de la semaine!

Merci à tous ceux qui m'ont envoyé des phrases et bravo aux auteurs qui ont été choisis :

  • jajane
  • Janie
  • annamarkov
  • Idéfix
  • lau
  • mab-l
  • fansubito1
  • Rose
  • vicky
  • Idéfix
  • Mandinette

Si tu as manqué...

Crédits